Une femme en or

Mon petit carnet collecteur

septembre 21st, 2008 Posted in GTD

Comme je l’ai déjà mentionné, je préfère les solutions papier. Voici mon système de carnet. Je les trouve chez Muji.
Mon petit carnet à 2 euros est pratique, je l’emporte partout. Je l’ai divisé en 3 parties, simplement en pliant un coin de page.

coin replié pour les  Next Actions

Organisation générale du carnet

Au début, on trouve la liste des projets, puis le Someday/Maybe, ensuite, 1 page par contexte qui contient les Next Actions associées au contexte, et enfin les références (entrées en partant de la dernière page).


Fait important, il reste des pages pour les nouveaux contextes que je n’avais pas envisagé dès le début, comme en déplacement, j’ai ajouté @hôtel.
En plus, quand j’ai réalisé une action, je la raye, cela me défoule et elle devient illisible, donc ne pollue pas mon champ visuel, ce qui ne perturbe pas ma lecture.

Les projets


Pour la liste des projets, chacun est précédé d’une case à cocher, que je coche d’un trait si le projet est en cours et complète d’une coche quand le projet est réalisé.Certains projets sont rayés : soit ils ont été complètement abandonnés, soit ils sont transférés dans la partie SomeDay/MayBe.
Une page entière a été réservée pour les projets de crafts (loisirs créatifs) vu la spécificité des conditions de ces projets. Parfois, un projet a une date limite qui est indiquée, cela peut arriver pour les participations à des concours, des projets de vacances, par exemple.

Inconvénients

Je note que le format papier ne permet pas aux projets terminés de disparaître, et cela encombre le carnet, donc mon esprit. D’un autre côté, voir les projets accomplis me donne des nouvelles idées de projets, sans compter la satisfaction de voir tout ce qui a été réalisé.
Malheureusement, je ne peux pas profiter des rappels, et j’utilise donc pour ce faire mon téléphone portable.
De plus, je n’ai aucune confidentialité, à moins d’écrire de manière illisible, ce qui me gênerait plus que quiconque.

Avantages

L’intérêt de ce format ets que c’est facile à lancer (ouvrir le sac à main et ouvrir le carnet), ce n’est pas impressionnant (je peux me tromper et raturer facilement), et ce n’est pas un objet de convoitise, par rapport à un PDA. En plus, je peux facilement le sortir au bureau, sans avoir de questions gênantes.
La taille et l’épaisseur me permettent de le glisser dans mon sac à main. En plus, je peux en changer souvent, et avoir le plaisir d’un carnet neuf à chaque fois.

  1. 3 Réponses to “Mon petit carnet collecteur”

  2. fONfEk dit à sept 21, 2008 #ce commentaire

    J’utilise exactement les mêmes carnets de chez Muji :) J’en ai toujours 2 d’avance :D

    Mais je remplis sans hiérarchie, ce sont plus des prises de notes. J’utilise beaucoup plus mon logiciel Ical pour les ToDo listes (synchronisées sur mon Ipod).

    Mais ça ne remplace pas l’instantanéité pratique du carnet :)

  3. Mogore dit à sept 25, 2008 #ce commentaire

    Ahaa ! Copine de carnet ?

    J’en ai acheté 5 d’un coup la première fois. (coucou Luc, je stocke, c’est mal).

    Pour le calendrier, je synchronise iCal et mon téléphone (Nokia). Mais j’utilise pas leur todolistes.

  1. 1 Trackback(s)

  2. fév 17, 2009: Mogore » Blog Archive » S’organiser pour réussir

Ajouter un commentaire

Faire un rétrolien vers ce billet : http://www.mogore.net/mon-petit-carnet-collecteur/trackback/